Agenda

Bon Jour,
Le jour encore nouveau, un coucou en vol libre ce matin est venu m’inviter à sourire, il lance son cri de désir inlassablement, imperturbable, il fait ce qu’il a à faire, il appelle le jour et la vie. Coucou ! 
A nous d’en naître, à nous de se joindre à l’appel du jour présent, du jour à venir, du jour à vivre encore et en corps, en coeur et en sens. Coucou ! 
Alors, on continue en chemins de rêverie, à aller un pas plus loin, un peu plus loin, parfois plus loin que loin en hasard de conte où tout est possible. Coucou ! 
En habitude de rendez-vous conte, de goûte songe, de bavardage amoureux. 
Je vous invite donc demain mercredi 27 mai à 11h pour C’est tout petit chez moi ! 
 
Nous partirons faire un tour à Boulbaïevké à la rencontre de Yankélé, au début du conte, il est derrière sa paire de boeufs à labourer la terre de son champ et il rêve de pouvoir fumer sa pipe au coin du feu, près de la cheminée, dans sa maison, mais impossible, car…Coucou ! 
Un nouveau rendez-vous de Conte en ligne sur You tube, il faut aller sur Ludovic Souliman You tube et se connecter sur le direct.

Bien Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 

Bonjour,
Jour de grand vent joue à chasse nuages et pousse virus hors les murs. Espérance sous la grande roue des cieux !
Mai est là sans tout ce qui nous plaît.
Les semaines de printemps ont défilé dans cette vie à distance des autres. LES AUTRES ! Celles et ceux qui font nos cercles de connaissances, d’émotions. LES AUTRES !
Alors, on trouve d’autres Autres, plus proches, plus possibles.

Depuis 2 mois, un rouge-gorge se perche sur un orme tout proche. Il chante du matin au soir, ravit nos oreilles, nous rappelle à l’instant présent. Pourtant, s’il chante encore, c’est qu’il est seul. Il lance son appel inlassablement, son appel pour une Elle, une belle qui viendrait à tire d’ailes pour faire nid avec lui. Mais pas d’elle.
Alors, il chante, c’est l’essentiel pour lui de continuer à faire ce qu’il doit faire.
Comme cet oiseau, je continue à faire ce qui est essentiel, je conte.

Ce mercredi 13 mai encore, je vous propose une balade à la rencontre de Youen al loar, Youen de la lune…
C’est sur ma chaîne You tube et il faut aller sur le direct à 11h si le lien ne fonctionne pas bien.

https://youtu.be/27O8je3vnUI

J’y serai, petit homme perché sur ma branchette d’orme, au plaisir de vous y retrouver.
A tout et bien tout.

Fraternellement
Ludovic Souliman
http://www.ludovicsouliman.com
On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

Bonjour,

Et Lan Lonla Petit temps de l’amour !

Fil blanc, fil rouge, échappés d’une poubelle se sont croisés, enlacés, aimés sur un coin de trottoir, formant l’ombre d’un coeur qui bat pour qui sait voir. Entre eux le courant passe, en grand flux d’amour. Et ils vécurent longtemps, heureux et eurent beaucoup de fils roses…

l est temps, temps de jouir et de rêver, yeux grands ouverts au hasard des pas pas pressés.

Il est temps de faire, de continuer, temps de cheminer en terre humaine, de donner davantage à la vie pour qu’elle nous donne davantage.

Le conte à la bouche, le cœur battant, osant l’imaginaire comme réalité, osant partager la parole sœur, le récit frère.

Vivre ensemble pour le meilleur et pour le rire. Braver les nuées sombres et les pensées cyniques, oser l’urgence du bonheur, l’utopie du droit à être heureux.

Ne pas perdre le goût de l’autre, le goût de l’horizon, écouter encore le chant des étoiles.

Et Lan Lonla Petit temps de l’amour !

Il est temps de dire et d’inviter à vivre cette nouvelle année et à y désirer la rencontre avec l’étranger, celui qui nous apporte ce que nous ignorons, à y créer tout ce qui peut rendre la vie si belle.

Le conte sait combien le monde est cruel mais il cultive inlassablement depuis la nuit des temps, l’espoir et l’utopie, la folie d’amour et la soif de liberté, il chatouille les corps de désir, il fait naître l’envie, des vagues de rires et de larmes, des soupirs d’émotions, de rêves évolutions.

Il est la joie d’un instant présent venu d’un autre temps, d’un autre possible, il nous relie, esprit contre esprit, cœur contre cœur, souffles d’âmes tissés de paroles invisibles. Il ouvre la porte et éclaire le chemin de notre humanité.

 

Parole d’un jeune d’une classe de première d’un lycée pro de banlieue parisienne,

J’ai l’espoir de la vie mais je ne connais pas le chemin…

 

Le chemin, il est là, il est l’autre, il est l’heure sans leurre pour se voir, par ici ou par là :

 

Mercredi 22 janvier A moi Forban ! à 15h à la Fabrique à Paroles à Paimpol (22)

Vendredi 24 janvier ça va saigner ! Contes et musique barbares avec Ludovic Souliman et Laurent Azuelos à 20h à la médiathèque de Massy. (91)

 

25 et 26 janvier Le Cercle des Rêveurs Atelier conte à Vitry Sur Seine à la Maison de la Vie Associative.

 

27 et 28 janvier Graines de Mémoire à Nanterre. Stage professionnel pour s’initier au collectage de paroles et à l’écriture de récits de vie.

 

24 et 30 Janvier Atelier Paroles de Vie à Combs -La-Ville. (77)

 

Vendredi 31 janvier Le Roi des Bisous Contes à partir de 4 ans à 18h30 à la médiathèque de l’Almont à Melun (77).

 

Samedi 1 février Zeureux ! Contes à usage du bonheur immédiat à 19h15 à Binic (22) Soirée contes des Escales.

 

Jeudi 6 février Zeureux ! Contes Rêve évolutionnaires à usage du bonheur immédiat.

 

Samedi 8 février Ô !!! Contes Ô en couleurs à partir de 4 ans toute la journée au salon Page à Page de Nangis.(77)

 

Lundi 10 février Rêverie à 10h30 et 14h, balade contée au Musée d’Arts Modernes Georges Pompidou.

 

Et pour la suite des jours à naître et à être, à une autre lettre du temps qui passe.

Bonne vie à vous, chaleur et lumière, joie de vivre.

Mon cœur est mon âme.

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe..

 

Bon jour,
Le temps loup dévoreur de tout court à coups de crocs dans les jours, il court de neige en cerises, de rires en rides, de l’une à lune, d’HumHum…

 

Humhum! En cercle de vie, en cercle de parole, en cercle de rêveurs, temps de tant, de rencontre de l’une à lune, de l’homme à l’autre, dans ce grand nous à créer à faire ensemble pour prendre notre bien en urgence.

Ces dernières semaines, j’ai vécu beaucoup de rencontres très fortes avec des groupes d’adultes et d’adolescents autour des Paroles de Vie. A chaque fois, un conte offert ouvre la porte du temps et donne sens et sens. L’histoire nous met en commun.

Ensuite nous partons à la découverte de symboles Bambaras et Dogons représentés sur un Bogolan, une grande pièce de coton du Mali tissée à la main et peinte par Djibrill, un ami et maître de Bogolan. Là, se suivent tout le long d’une immense spirale de 3 mètres de diamètre, la terre, l’eau, le feu, le vent, l’amour, la chance du pardon, la confiance, le futur, l’arbre née de la graine, l’humain, la vérité et bien d’autres. Chaque dessin représente une force extérieure ou intérieure. Chaque personne choisit les forces dont elle a besoin, pour vivre, pour être femme ou homme, pour son rêve personnel et ensuite les présente aux autres sous forme de grands dessins mêlant fusain et pastels, noirs, blancs et couleurs.

J’aimerais pouvoir partager avec vous, l’intensité des échanges nés de ces rencontres, la musique des cœurs, les rires, les larmes, l’entraide, le partage. Peu à peu, une émotion prend le cercle tout entier qui se découvre, qui se reconnaît, qui s’apprend et crée du savoir et de la beauté.

HumHum !

Le conte m’a emmené là, si loin sur les chemins de l’être, de l’autre, de l’instant.

  • Qu’est-ce qui t’as amené là demande le pêcheur au crâne échoué sur la plage.
  • La Parole.

La parole ni d’or, ni d’argent, ni d’Ève ni d’Adam, la parole cuite dans le cœur, la parole qui écoute, la parole qui crée, qui résiste, qui rêve à voix haute, qui ose et qui noue, qui Je et qui Nous.

Parole sœur, parole frère, source d’HumHum, Humour et Humanité.

Alors, la joie est au rendez-vous de ce mois dernier dans l’ici ou là où j’aurais plaisir à vous croiser en terre de parole de lumière pour éclairer ce mois des jours les plus courts :

 

Le 4 décembre  Floc ! Contes pour petits à 10 heuresà Villejuif

Le 7 décembre Floc ! Contes pour petits à 15 heures à Verneuil Sur Seine

Le 11 décembre Floc ! Contes pour petits à 10h30 heures à la  bibliothèque de Pommeret Côtes d’Armor.

Le 11 décembre Au temps où les Poissons volaient à 16h45, Salle Michel Fraboulet à Saint Brieuc Côtes d’Armor.

Le 14 décembre Miam ! Miam ! Contes et musique de Perkulinaires à 15 heures à Reims.

Le 15 décembre Au temps où les Poissons volaient à 15h30 à Bellerive Sur Allier 03.

Le 16 décembre Rêverie au Musée Georges Pompidou de Paris.

Le 18 décembre Floc ! Contes pour petits à 10h30 à la médiathèque de Porcheville

Le 18 décembre Capharnaüm un polar Noir, noir, Noir ! en duo avec Luc Devèze à la médiathèque de Goussainville.

Le 20 décembre Les Mille et Une Vies à 15 heures à la médiathèque Jean Cocteau de Massy 91.

Le 21 décembre Le Roi des Bisous à 15h30 à Pecy. (77)

Le 28 décembre Le Roi des Bisous à 15h30 à la médiathèque Ile aux trésors de Brie Comte Robert.(77)

 
Ci dessous le lien podcast du magazine « Au cœur de la ville Persan » pour un futur projet de Graines de mémoire et Paroles de vie sur la ville de Persan.
 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

Au fil de l’Oh! photo de Caro
 
Bonjour,
Chemin de mois, chemins d’année où j’aime à vous inviter, l’une et l’un, de lune en lune, d’automne en printemps, de moissons en vendanges, d’en vie en envie, de contes en récits.
Au fil de l’eau, pétales bateaux, nuages qui nagent, tout est là à portée de sens  et d’émoi.
Il est bon le chemin quand l’autre est là, en possibles rendez-vous, dans l’horizon des jours, dans l’instant créé entre rêve et réalité, dans la présence de la parole partagée.
Je termine un mois de septembre chargé des paroles des hommes que j’ai rencontrés à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Voyage incroyable et puissant de Héraclès à Soundiata Keita, de contes, de récits et de paroles échangées.
Avec certains soir, la sensation d’avoir la peau à vif, brûlée par le feu.
Difficile de partager, de faire ressentir ce chemin de temps hors du temps, de paroles libérée, l’une après l’autre, avec peine, comme d’un goutte à goutte en perfusion d’esprits assoiffés.
Se taire est la pire solution quand il faut témoigner, dénoncer un système qui broie l’humain, qui confond punition et humiliation, indifférence  et maltraitance.
Les paroles qui en sont sorties sont fortes et utiles comme à chaque fois depuis 5 ans. En voici une, non pas dure comme il y en a eu, en besoin de dire, de briser le mur du silence. Un homme emmuré parle

 » Ici, parfois, ça me fait du bien de me vider l’esprit complètement. C’est comme un bouton off. Comme si tu arrivais dans une pièce à l’intérieur de toi où il n’y a plus rien, plus de bruits, plus de lumière, plus de pensées, plus rien. Et tu te sens bien, complètement vide.

Ici et dehors, beaucoup de gens ont besoin de penser en permanence, ils sont dans le calcul, dans l’agitation, dans le désir d’avoir, dans le bruit.

C’est ce vide peut être qui peut laisser place à la vraie connaissance. C’est se retirer du monde pour se retrouver soi. Pour ne pas avoir trop de souffrance par rapport à la dureté de la détention, à la violence, aux bruits, à la lumière, à ne plus dormir dans le noir.

Ici, il y a toujours de la lumière, du bruit, de la souffrance, de la violence.

Ici, la violence est partout dans chaque geste, chaque parole, chaque regard. Il faut réussir à ne pas craquer de tristesse ou de colère, à ne pas faire le mauvais geste, le mauvais pas qui peut te coûter très cher.

Ici, c’est ce que je fais, je m’isole de tout. Je me mets dans une bulle où je suis bien, loin de tout ça. Je garde mon énergie à l’intérieur.

Ici, on doit vraiment canaliser notre énergie pour l’utiliser à bon escient. Ici, j’accumule mon énergie sans me disperser pour pouvoir l’utiliser à ma sortie quand j’en aurai besoin.  »

Dom, 33 ans.

Pour octobre qui vient en bel automne, je continue mon chemin d’homme de paroles et j’aurais plaisir à vous y croiser en jour de mois, en jour de nous.
 
Jeudi 3 octobre De Héraclès à Soundiata, Paroles de Vie à la Maison d’arrêt de Saint Brieuc 22
 
Samedi 5 octobre  15h30 Les Grands Ensembles et les petits aussi, Graines de mémoire sur la Dalle Robespierre à Vitry Sur Seine, Récits et chants avec Ludovic Souliman et Orianne Souliman.
 
Samedi 5 octobre Même pas peur ! à 20h30 à la Médiathèque François Mitterand de Pontault Combault 77.
 
Mardi 8 octobre Les Rêveurs à 20h30 à la MJC de Fresnes 94.
 
Du 10 au 12 octobre Salon des lecteurs en herbe à Grèze.
Les 10 et 11 octobre Cercle de contes en écoles.
Au temps où les poissons volaient le samedi 12 octobre.
 
Jeudi 17 octobre Rêverie, Visite contée au Centre d’Arts Modernes Georges Pompidou.
 
Vendredi 18 octobre L’homme qui riait des fleurs à 18h à la médiathèque des Ragiuenets de Saint Gratien.
 
Samedi 19 octobre, Le Secret de l’Univers à la médiathèque de Douarnenez.
 
Jeudi 24 octobre Même pas peur ! à la médiathèque de Saint Philibert 56.
 
Mercredi 30 octobre Même pas peur ! à 20h30 à la médiathèque de Saran 45.
 

Samedi 2 novembre Les Rêveurs à 21h30 à la médiathèque de Ganges dans le cadre du colloque oralité Identité et Transmission.

 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 

 

En chemins de vie, de temps, de travail, d’errance, de retraite, de vagabondage, de rêves, en chemins de tout et de rien, l’heure est aux retrouvailles de fin d’été, de faim d’être et de l’autre.

J’espère que les mois de juillet et d’août ont été bons pour vous, en cimes ou en mer, en vagues ou en ciel, en nuages et cerfs-volants, bouquins et glaces au caramel beurre salée, en fraises et en framboises, en chants et en danse, en verres trinqués et amitié.

Et il est temps de rentrée comme le clament déjà les haut-parleurs vendeurs de superflu et autres inutiletées en tout genre.

J’ai eu la chance de bien profiter de la Bretagne nourricière, de la vague écumante, de l’horizon sans fin et du vent en bourrasques et de la pêche aux bêtes à pinces et à coquilles, aux dorades et maquereaux. J’ai même eu la joie de nager en compagnie d’un phoque. Quel regard !

^)ù$))§hylkp, mon chat trempé d’une averse vient de sauter sur le clavier et j’ai laissé ses pattes écrire cet étrange message que je vous laisse l’envie de déchiffrer pour celles et ceux qui parlent matou.

Il est temps de vous inviter en chemins de contes et de paroles dans l’ici et là de ce septembre nouveau :

De Héraklès à Soundiata projet en milieu carcéral sur les Figures héroïques

A travers ces deux héros de mythes majeurs, relier l’Afrique à l’Occident, l’antiquité au monde d’aujourd’hui. Les 2, 4, 18 et 23 septembre à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Festival Les Jardins du Contede Cossonay en Suisse

Le 7 septembre de 14h à 16h Tapis conteur…

Le 7 septembre à 20h et 21h30

Le Rire de la tortue et Zeureux !Petits contes à usage du bonheur Immédiat

Paroles de Vie Résidence DRAC en milieu carcéral

Du 3 au 26 septembre, 6 rencontres avec deux groupes d’hommes sur la prison de Fleury Mérogis.

Ce chemin de connaissance se fera par la création de cercles de paroles où chaque participant sera actif et amener à Faire des choix en utilisant des symboles Bambara et Dogon

Représentant les forces de la nature et de la vie.

Du 21 au 22 septembre En chemins de contesStage à Vienne

25 septembre Rêverie !à 10h30 et 14h Balade contée au Centre Georges Pompidou de Paris

28 septembre Les Rêveursà 11HBibliothèque Gutemberg de Paris

29 septembre Festival Vitry Mômes au Parc des Lilas de Vitry Sur Seine 94

à 14h  Miam Miam ! Les casseroles ont la parole en compagnie des Perkulinaires de Jean Claude Roche.

Au plaisir de se retrouver à rêver septembre ensemble…

Ludo

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 
 
Bonjour rêveuse, rêveur à vie haute,
Juillet, on y est.
Au pays des Oh d’en bas, à l’est de nulle part vivent les Faroudaliens parmi eux, Galibarelle, aux mille et un pouvoirs.
Elle ou il, on ne sait pas, tout ce que l’on sait, c’est que Galibarelle connaît tous les chemins d’imaginaire.
Ellil lui suffit d’imaginer un oeuf et l’oeuf est là; un cerisier naît de l’oeuf; sur l’arbre des gouttes de plumes s’envolent et se transforment en nuages barbe à papa sur des tranches de vent…Goûte! Et regoûte ! vaut mieux que Doute et redoute.
Tout est bon à Galibarelle, même pour le plaisir, de changer de nom, de changer de temps, de changer de vie. Galibarelle se prend pour un ou une autre et le voilà une ou un autre.
Joie yeah ! On nid est. En chemin de temps à faire vivre et à faire naître dans l’envie dans vie, je vous invite à Galibareller par contes et par rêves :
 
 
Du 1 juillet au 5 juillet Cercle des Rêveurs, stage de conte à Gomené en Côte d’Armor, pour se mettre en chemins d’arbres, de source, de terres et de mer et rencontrer La Follette qui sait si bien perdre celui qui la suit dans la nuit et qui au matin a tout oublier mais se sent si heureux…
 
Le 10 juillet, de 14h à 17h, Tapis Conteur à Ploufragan 22 dans le cadre de Partir en Livres !
 
Du 15 au 21 juillet,
Ludovic Souliman : Stage de conte Le Conte en CheminsAh ! ça j’y avais pas pensé !, Même pas peur, 1001 vies, Balades contées...
 
Le 26 juillet, pour la Nuit des Légendes à Pleuven à 20h30,  Les Rêveurs
 
Au plaisir de ça voir.
 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 
 
 
 
 
 

Bonjour,

Juin est bien là. Juin est bien.

Là où la fraise est là, bien mûre, bien rouge, bien bonne à cueillir sur le chemin de lumière.

A nous de la chercher, de la trouver, de la voir, de la mériter, non pas l’artificielle, celle née en serre sans ciel, vendue en boutique et sous barquette aseptisée, mais la vraie, l’essentielle, celle née sur la terre sous ciel, dans son nid de feuilles dentelées, celle rencontrée en chemin d’avant, de se pencher vers elle, de la cueillir en faim.

Apprécier sa rondeur en main, sa lourdeur de fruit bien mûr, la goûter du regard. Yeux fermés, apprécier son parfum réveilleur de mémoire d’enfance.

Vient l’instant sacré de la déguster, paupières closes, comme le baiser donné à l’être aimé. Se laisser envahir, emporter par la vague du plaisir.

Juin est bien là. Juin est bien gorgé de jus hein !

La fraise si bien nommée baie d’amour dans un conte amérindien, est là gorgée de jus hein ! Cueille là, il est temps de bon, temps de bien, vivre le jour qui est.

Je rêve mes contes comme cette fraise, née de la terre après l’hiver.

Je les rêve, nés d’une fleur offerte à la caresse du vent curieux, éphémère et fragile, elle attend la rencontre essentielle avec l’autre, un rêveur qui saura la féconder, faire de la fleur le fruit, la graine future.

J’aime rêver ces moments de vie, où le conte fleurit puis, mûrit, puis, dans la joie simple se partage.

Nous sommes sœurs et frères de contes, voisins d’histoires, passagers du vent…

En ce mois de vie, je vous invite à goûter quelques histoires bien mûres dans l’ici ou là du temps qui fraise

Le samedi 1er juin Capharnaüm polar burlesque en duo à 14h30  à Gandrange école Verlaine.

Le 2 juin à 15h Ah ! ça j’y avais pas pensé…Conte et musique avec Ludovic Souliman et Laurent Azuelos Café de la Place à Pécy 77970

Le 3 juin à 10h30 et 14h, Rêverie, balade contée au centre d’Arts modernes Georges Pompidou à Paris.

Les 7 et 8 juin      Mobil’bar, un bar à histoires et à cocktails euphorizygomatisants, un serveur conteur, rêveur au festival des arts de la rue d’Antibes 06. DéAntibulations. 

https://www.youtube.com/watch?v=4m4Lg36rgsk

Les 13 et 14 juin Festival Qu’en dira t’on ! à Clermond Ferrand

Le 13 juin à 17h30  Zeureux ! Petits contes à usage du bonheur immédiat

Le 14 juin à 9h30 XX pou XY ?! au centre du château des Vergnes.

Le 15 juin à 18h ça sert à quoi la vie ?  Graines de mémoire, Récits de vie, contes et musique. Spectacle de restitution d’une résidence artistique de collectage de récits de vie à Marcouville Pontoise. 95.

Le 17 juin Paroles de Vie à l’école élémentaire Eugène Ducher à Pontoise

Le 29 juin, de 16h30 à 21 h Mobil bar à Croq & Noz à Hillion 22.

On a un jour demandeé à Albert Einstein comment nous pouvions rendre nos enfants plus intelligents. Sa réponse a été :

« Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fées. Si vous voulez qu’ils soient plus intelligents, lisez-leur plus de contes de fées. »

 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 
 
Bonjour Mai,
Bonjour l’une, bonjour l’un, bonjour l’autre, croisé au hasard du chemin d’un conte, quelque part par ici, dans cet ailleurs toujours possible où nous rêvons ensemble la même histoire.
Le temps d’un conte si éphémère est si vrai, si bon, si vivant parfois qu’il dure à jamais et brille en mémoire, comme une petite étoile dans le ciel de nos nuits.
Votre serviteur, toujours en rêveur à temps plein, semeur de graines de mémoire et de paroles de vie.
Le mois dernier en terre des Pyrénées, j’ai eu la chance de rencontrer un très vieux monsieur et sa femme, André et marie. Cette phrase résume leurs vies tout entière.
Partout, dans tout ce que nous avons fait, il y avait cette parole d’avoir toujours le souci de l’homme.

Il et elle ont accepté de raconter leurs chemins de faire et de rêve d’un monde meilleur qu’ils ont chevillé aux coeurs et à l’âme. Que ce soit pour sauver l’ours des Pyrénées aujourd’hui, ou dénoncer l’apartheid il y a quelques années, toujours prêts et présents  pour lutter contre l’injustice et les inégalités où qu’elles soient sur la terre.

Il et elle ont vécu leur utopie comme source de lumière, comme levier pour soulever la terre.
Pour celles et ceux qui auront le temps d’aller au bout de ce chemin de rendez-vous entre lilas et muguet,  vous les retrouverez, André et Marie, citoyens du monde, regardant la terre qui danse dans le cosmos.
 

La terre tourne et tu tournes avec elle, en date de retrouvailles fraternelles, je vous invite :

Jeudi 2 mai, Rêverie à 10h30 et 14h balade contée au centre Georges Pompidou à Paris.
 
11 mai Cercle des rêveur(ses) Stage de conte à Valenton 94. Il reste 3 places.
 
12 mai Mille et une vies itinéraire d’un enfant rêveur..;
 
 
14 mai Paroles de Vie Collège Lamartine à Paris.
 
15 mai Paroles de vie Marcouville à Pontoise.
 

18 mai  Miam ! Miam ! à 13h30 à l’éco-festival de  l’appel au bois dormant à Loré. Lien site: https://lappelauboisnormand.fr

 
25 mai Tapis conteur, Contes en extérieur sur les pelouses et au pied des immeubles de 14h30 à 17h, Pontoise dans la quartier de Marcouville
 
1 juin Capharnaüm à 15h à Gandrange 57
Bonne vie et à mai j’espère…

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 
Quelques paroles en récits de vie de André :
 

Poésie de combat

Ma poésie parle des combats. Je ne conçois pas la poésie autrement que comme un combat pour la beauté de la terre, pour la beauté de la vie. Un combat humain, un combat social. C’est ce qui fait pour moi que la poésie est belle quand elle est une poésie de lutte et de combat. C’est une poésie qui sert la nature qui est le bien le plus précieux de l’homme. La beauté de la terre doit être encensée. La beauté de la terre, c’est sa poésie. Écrire cette beauté et sur la préservation de cette beauté, c’est un combat qui doit être celui de la poésie. Se contenter de parler de la beauté des petites fleurs, ce n’est pas suffisant à mon avis. La poésie doit être une poésie combattante à mon avis. Les poètes sont très heureux lorsqu’ils savent parler de la beauté de la terre mais il faut le faire aussi pour parler de la nécessité de préserver cette beauté.

Mon mari s’exprimait en poème dans sa lutte.

C’est une arme la poésie et il a toujours écrit des poèmes pour exprimer ses combats. Marie

Je fais une chose qui est liée à mon vieillissement. Je récite chaque soir avant de m’endormir cinq poèmes. Je continue à me souvenir de ces cinq poèmes et c’est une façon de soigner la maladie d’Alzheimer. C’est une aide de pouvoir me réciter cinq longs poèmes comme dans ma jeunesse.

Il y a des poèmes de Nazim Hikmet et un poème de moi, André Cazetien. Je ne suis pas modeste ! Mais je suis le seul à le savoir.

Voici un poème de Nazim Hikmet que je me récite chaque soir  :

Ne vis pas sur cette terre à la façon d’un locataire ou bien

Ou bien comme villégiature dans la nature

Vis dans ce monde

Comme si c’était la maison de ton père

Crois aux grains,

A la terre, à la mer,

Mais avant tout, crois en l’homme.

Aime le nuage, la machine et le livre,

Mais avant tout, aime l’homme.

Sens la tristesse de la branche qui se dessèche,

De la planète qui s’éteint, de l’animal qui souffre

Mais avant tout, la tristesse de l’être humain.

Que tous les biens terrestres

Te prodiguent la joie.

Que les quatre saisons

Te prodiguent la joie.

Mais avant tout, que l’homme

Te prodigue la joie !

Je me le récite chaque soir et ça m’aide.

Nos actions même étaient déjà des poèmes

Tout ce qu’on faisait, finalement, c’était de la beauté pour nous. Quand on réussissait une lutte, c’était de la beauté. C’était de la poésie. Nos actions même étaient déjà des poèmes.

Marie

Citoyen du monde 

Nous sommes des citoyens du monde. Pour moi, ça veut dire qu’il faut préserver la vie sur la terre, c’est se soucier de l’avenir de la planète. Notre premier devoir, c’est de rendre la terre plus heureuse.

Avant d’être citoyen Français, je suis citoyen du monde.

Notre doctrine, c’est le mot de Victor Hugo : Vivre, c’est Lutter !

Je suis devenu citoyen du monde à la libération quand nous avons fait le refuge de Laberoi, quand nous avons élargi notre horizon, quand nous sommes devenus des lutteurs, pas seulement dans notre pays mais dans plusieurs autres pays. Nous sommes devenus des Solidaires internationaux. Nous avons lutté pour l’Espagne dans la lutte contre le Franquisme. Nouis avons milité pour l’indépendance de l’Algérie et des colonies Françaises.

Nous avons été aussi des militants de la paix. J’ai été un militant de la paix et heureux de l’être.

Le mot Indépendance avait pour nous beaucoup de sens.

Il y a eu aussi une lutte pour Madagascar. Je me suis élevé contre le massacre du peuple Malgache par l’armée coloniale Française. Je me suis élevé contre le comte de Chevigné qui était au service du gouvernement. J’ai été traduit devant le tribunal de Pau et condamné à 50000 francs d’amende ce qui était beaucoup à l’époque. Quand j’ai dit à mon père que j’avais été condamné et que mon nom avait paru sur les journaux, mon père m’a dit en béarnais :

  • T’as pas tuat, t’as pas panat, é on que ba ! T’as pas tué, t’as pas volé, hey, bien, ça va !

J’ai été condamné pour avoir dénoncé ce massacre en 1947. Il y a eu près de 100 000 morts tués par l’armée coloniale Française. J’ai été condamné pour diffamation parce que j’avais écrit dans le journal Les Nouvelles, le journal communiste de l’époque, que le comte de Chevigné que c’était un homme sans cœur.

Tout ça, c’est le passé, c’est nos souvenirs. Le passé, ce n’est pas la nostalgie. Je suis très heureux de dire que le souvenir du passé prépare l’avenir.

Partout, dans tout ce que nous avons fait , il y avait cette parole d’avoir toujours le souci de l’homme.

Bonjour,
Avril qui pointe son bout de nez ensoleillé, ça sent farces et vacances. La lumière irradie le ciel en beauté, les esprits ouvrent leurs pétales capteurs d’énergie et reprennent des couleurs espérantes.
A l’ami avril s’en va l’âtre et s’en vient et sent bon l’être et le muguet.
Sourire d’avril ! expression désuète, tant entendu enfant et je la trouvais si jolie, ne comprenant pas la tristesse qu’elle cachait pour celle qui m’avait donné la vie.
Sourire d’avril en vrai sourire à la vie pour qui sourit à chaque mois et pleure, quand le coeur est aux larmes.
Saison sans raison, raison sans saison, on fait comme on peut avec nos petits coeurs en corps et nos mains qui se tendent vers la fleur éphémère. 
Voyageuse, voyageur du temps, il est l’heure de goûter la rosée sur tes pieds nus
Laisse venir le conte à tes oreilles et pourquoi pas à ta bouche qui cherche les mots fruits au bon goût de vivre.
 
Pour se voir en sourire d’avril :
 
Le 4 avril Ah…ça ! J’y avais pas pensé. Itinéraire d’un enfant rêveur à 21 h à l’OCTAV à Vic en Bigorre 65500
 
Le 6 avril L’Arbre qui Parle à 15h30 à la Bibliothèque Quintaou de Anglet 64600
 
Le 12 avril Ah…ça ! J’y avais pas pensé. Itinéraire d’un enfant rêveur à la bibliothèque d’Erquy 22
 
Le 13 avril à 16h Miam ! Miam ! Contes de gourmandises écologiques  à la BIOCOOP de Saint Alban 22, 
 
Le 14 Ah…ça ! J’y avais pas pensé. Itinéraire d’un enfant rêveur à l’Image qui Parle à Paimpol
 
Le 24 avril Graines de mémoire à la maison de quartier de Marcouville à Pontoise 95.
 
Les 25 et 26 avril Rêverie, à 10h30 et 14h, balade contée au centre d’Arts Moderne Georges Pompidou de Paris.
 
Le 26 avril Anoumayé, contes et chants et musique du Burkina avec Ludovic Souliman et Salia Kouyaté à 19h à la Maison de Quartier de Marcouville à Pontoise 95.
 
Stage Cercle des Rêveurs 
Et pour celles et ceux qui voudraient goûter les chemins du conte, un Atelier du Cercle des Rêveurs aura lieu les 11 et 12 mai à Valenton. Pour avoir des renseignements envoyez moi un courriel.
 
Du bien pour toi et sème ce qui s’aime
 
 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

 

Bonjour en retrouvailles de Novembre,

Encore un pas de temps, de tant à vivre et à faire naître.
Ma petite fille Mélusine s’invente des contes avec des galipettes de fumée qui sortent des cheminées.
Petits ou grands, nous allons en chemins de conte et d’émotions, corps et coeur qui parlent dans le grand data bruit du monde.
Rêveuses et rêveurs à voix haute, nous allons en désir de vivre et de partager la parole reine, la graine portée par le souffle des vents sans frontière.
Fous d’amour avant tout. Oui, d’Amour, il ne s’agit que de cela, il n’y que cela qui agit sur le moteur de nos vies, ce coeur qui bat la chamade et aime tant le temps qui danse et chante, temps qui rêve et qui métamorphose l’invisible en un visible.
 
Au grand bal du réel dansent nos rêves d’histoires, en tourbillons de robes, galipettes de fumée, chevaux d’écume, où se voir et se revoir, de pas en pas, de lune en lune dans l’un possible.
 
En rendez-vous qui conte petit Poucet, je sème des lucioles de calendrier pour éclairer le quand se voir un peu ou beaucoup, à la folie à coup sûr.
 
Du 5 au 8 novembre Théâtre Jeune public de Pau
Capharnaüm polar burlesque avec Ludovic Souliman et Luc Devèze
7 représentations
du 5 au 7 novembre au Théâtre de Billières
Le jeudi 8 novembre à Sauvagnon
 
Samedi 10 novembre à 11H Salades de contes à la médiathèque de Marcouville 95
 
Samedi 17 novembre à 20h30 L’homme qui riait des fleurs, soirée de clôture du festival contes de Saint Jean de Luz avec Henri Gougaud, Layla Darwich et Ludovic Souliman
 
Jeudi 22 novembre Rêverie, balade contée au centre Georges Pompidou à 10h et 14h.
 
Vendredi 23 novembre, Même pas Peur ! à 19h30 à la salle de la mairie de Longpont Sur Orge 91.
 
Dimanche 25 novembre, Graines de mémoire à 11H à la galerie Dragon Noir de Lamballe 22.
 
Lundi 26 novembre Rêverie, balade contée au centre Georges Pompidou à 10h et 14h.
 
Le 19 et du 27 au 30 novembre Cercles de Paroles PAROLES DE VIE à Fosses, Marcouville et sur différentes communes de Saint Quentin en Yvelines.
 
Samedi 1er décembre ça va saigner ! Contes et polar avec Ludovic Souliman et Laurent Azuelos à la musique, à 15h30 à la médiathèque d’Hérouville 14200.
Mercredi
 

Grand bien en tout de rien et rien de tout…

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe..

Bonjour d’octobre,

Un mois de septembre, riche, temps riche, de cette richesse qui a l’humain pour seule devise.

Riche, de rencontres, de paroles glanées, de contes semés.

Je repense à ces hommes à la prison de Fleury Mérogis avec qui j’ai partagé plusieurs journées. J’entends l’écho de leurs paroles, « Ici, c’est la perte de temps, la perte de tout ». Je revois leurs visages s’éclairés le temps d’un conte, leurs espoirs, leurs fragilités, leurs ombres.

Puis, à Marcouville, où je commence un beau projet de contes et de récits de vie, je revois Zafer, l’ancien berger Turc, conducteur d’engin sur les chantiers, arrivé en France pour échapper à la folie des hommes dans laquelle il a vécu dans l’armée Turc contre Al-Quaida.

Chaque soir il s’endort en écoutant les clochettes des moutons qu’il a enregistré sur son téléphone pour échapper au cauchemar que la guerre a laissé dans son esprit.

Alors, octobre est au rendez-vous des saisons, il est là et il n’attend pas.

Nous, passeurs de paroles, hardis éclaireurs, petit cheval blanc dans le mauvais temps, nous allons avec le conte à la bouche, la main frère, l’âme sœur, offrir le pain de nos histoires à qui a faim et soif de lumière.

Octobre est là, au plaisir de vous y retrouver par ici ou par là :

Le 2 octobre Paroles de VieCercle de paroles et exposition des œuvres réalisées par des détenus de Fleuyry Mérogis. 91.

Le 3 octobre à 17h30 Au temps où les poissons volaientau Centre de quartier de Marcouville à Pontoise 95.

Le vendredi 5 octobre, Toc ! Toc ! Toc ! Qui est la ?contes à partir de 4 ans à 17h30,

Bibliothèque et Pôle culturel, 2 rue des Vignes 91680 BRUYERES LE CHATEL.

Le samedi 6 octobreMiam ! Miam ! Les Casseroles ont la parolesà 16h à la médiathèque de Saint Germain Lès Arpajon. 91. Miam ! Miam ! Les Casseroles ont la parolesContes avec Ludovic Souliman et musique avec de drôle de Perkulinaires de Jean Claude Roche.

Le mercredi 10 octobreMiam ! Miam ! Les Casseroles ont la parolesà 16h à la Bibliothèque Pierre Bourdan 37, avenue de Saint-Germain Marly Le Roi 78.     01 39 58 68 47

Le vendredi 12 octobre Zeureux !Petits contes à usage du bonheur immédiat, service d’histoires à la carte à 19h à la soirée Gérard sur les Rats, galerie du Dragon Noir à Lamballe 22.

Le samedi 13 octobre, Mobil Bar, le bar à histoiresqui font du bien à 15h et 17h pour toutes « zoreilles gourmandes ». Le bar à histoire qui vient vous voir avec son conteur serveur-rêveur à voix haute. A la médiathèque d’Hillion. 22.

Le mercredi 17 octobre Même pas Peur !à 16h à la Bibliothèque Balzac 13 rue d’Holbach 91700 Sainte Geneviève des Bois.

Le vendredi 19 octobre Miam ! Miam ! Les Casseroles ont la paroles, contes en pyjama à partir de 4 ans à  19h à la médiathèque Andrée Chedidde Villemoisson Sur Orge. 91.

Le samedi 20 octobreLe Secret de l’universcontes du Maghreb et d’Orient à partir de 7 ans à 17h à la bibliothèque François Mauriac de Sainte Geneviève des Bois.

Le dimanche 21 octobre Le cercle des RêveursJournée stage de contes à Valenton. Renseignements au 0660801836.

Le lundi 21 octobre Rêverie, balade contée au centre Georges Pompidou à 14h.

Le mardi 23 octobre, Même pas peur ! à 14h30 et Tapis conteur à 16h30 à la Salle de l’école Lamartine. Verneuil l’Étang. 77

 

 

 

Bonjour,

Un été riche et puissant, plein de rires et plein de larmes aussi. la vie avec ses caresses et ses tempêtes.

J’espère que tu as pu goûter aux fruits et aux fleurs de la belle saison.


J’ai retrouvé mes amis les fleurs d’Hélios, sentinelles des ardents rayons la tête dressée vers l’astre brûlant et nous avons causé un peu, beaucoup, à la folie !

Comme il est bon de se remettre à la page, à la ligne sans régime autre que celui de l’envie de faire et de partager, le conte à la bouche et le coeur allant.

Là, dans le flux, le flot, le flou, l’urgence du grand tout de rien, il est temps de se mettre en jambes de coeur, temps de se mettre ensemble.

Cette parole de Daniel Pennac fait du bien. comme ça, partager, se sentir soeur, frère, se sentir passeur c’est se sentir pas seul… https://www.facebook.com/ludovic.souliman<https: ludovicsouliman.us15.list-manage.com= » » track= » » click?u= »f6edf63be1c0d65d927680a8c&amp;id=eb186e08b6&amp;e=837348b72c »>

Il est temps de septembre. Temps de retrouvailles.

Temps à faire naître. tant à faire pour que la lumière grandisse.

Et nous, femmes et hommes amoureuses et amoureux de la parole conteuse, élevons les lucioles d’espérance de nos histoires pas sérieuses, de nos rêves dérisoires.

Oui, et c’est beaucoup, ces petites lueurs phares et frèresoeurs savent éclairer les esprits et réchauffer les coeurs blessés de leur vive clarté.

Ne serait-ce qu’une seconde gagnée sur les ténèbres et la peur, c’est tout un infini de possibles qui s’offre à nous.

Alors, dans ce temps qui vient, dans cette joie des retrouvailles, inviter lune et soleil, au festin des contes d’ici et d’ailleurs.

Grand bien en tout pour vous et nous.

Et à la joie de se recroiser…

Ludo

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

Pour tout renseignement sur les stages, me contacter par mail.

Samedi 8 septembre Cercle des Rêveurs Atelier pour se mettre en chemins de conte. De 9h à 18h. R

enseignements au 0660801836

Le dimanche 9 septembre L’Arcadie vous connaissez ? Balade contée à 15h dans le Parc Jean Jacques Rousseau. 60950 Ermenonville +33 (0)3 44 10 45 75

Le samedi 15 septembre Ah ! ça j’y avais pas pensé ! Contes et récits à Arras en Lavedan  65 à 20h30 à la librairie bistro Le Kairn.

Le Dimanche 16 septembre Stage Graines de mémoire, mise en voix de récits de vie. Argelès 65

Du 21 au 23 septembre Stage Conter à Plusieurs à Volvic 63530

Du 24 au 25 septembre Stage Paroles de Vie, apprendre à animer des cercles de paroles à partir de symboles d’Afrique à Nanterre.

Mercredi 25 septembre Ah ! ça j’y avais pas pensé !  Contes et récits à 18h à la Maison de quartier de Macouville à Pontoise 95500.

Samedi 29 septembre Le Roi des Bisous à 16h à la bibliothèque de Porcheville 78440

Dimanche 30 septembre Capharnaüm duo polar burlesque avec Ludovic Souliman et Luc Devèze à 17h sous chapiteau au Parc des Lilas de Vitry Sur Seine 94400.

http://www.ludovicsouliman.com<https: ludovicsouliman.us15.list-manage.com= » » track= » » click?u= »f6edf63be1c0d65d927680a8c&amp;id=77c95b2568&amp;e=837348b72c »>

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…Bon Jour,

Le ciel est clair et au rendez-vous du beau, le jour se lève, la nuit s’achève…

En vrai bon jour pour vivre et pour aller en chemin de temps de retrouvailles de mots en pagaille.

Des ces lettres fleurs bordant la route des quotidiens, des ces graines de mémoire semées depuis des années. En tant de temps, s’entendre, se dire bon jour comme une prière en rendez-vous, de loin en loin.

Ne pas faillir

Ne pas baisser les bras, ne pas fermer les poings, ne pas s’encroqueviller malgré le poids de certaines journées, de cette réalité où l’illusion et la peur trop souvent gouvernent les esprits et les coeurs.

Laisser venir la parole qui ouvre les coeurs. Celle soeur, celle frère, c’est l’histoire qui vient en sifflotant au hasard comme l’oiseau posé sur la branche…
Il y avait un sage parmi les sages, lui, ne le savait pas qu’il était sage, ce sont les autres qui le savaient, ce sont les autres qui venaient auprès de lui, chercher un peu de lumière, où se reposer sous son ombre.

Ces disciples l’assaillaient de questions :

Et pourquoi ci et comment ça ? Et où chercher et comment faire ? Et encore et encore d’autres où, quand, comment ou pourquoi…

Ce matin là, alors que le torrent des interrogations allait jaillir, l’homme sage a fermé ses yeux, plongent son regard a l’intérieur de lui puis il a respiré profondément, comme il aimait le faire, des flots de souvenirs de souffles apaisants montèrent à sa mémoire et c’était si bon à sentir qu’un sourire inconscient a fleuri sur son visage.

Tous ses disciples attendaient et le contemplaient, certains l’imitaient. Enfin, l’homme a ouvert ses yeux, il a vu les regards curieux et impatient. Il a ouvert la bouche pour poser cette question :

– Pouvez-vous me dire quand le jour se lève et quand la nuit s’achève ?

– C’est simple dit l’un, c’est lorsque l’on voit clair, lorsque l’on reconnaît un chien d’un mouton.

– Non, ce n’est pas cela.

– C’est, dit une autre, quand l’on distingue le pommier du prunier.

– Non, ce n’est pas cela.

Pensées tourbillonnantes, les têtes jeunes se baissent, se lèvent, se tournent comme des arbres agités par le vent curieux.

Et tous, de chercher, de parler, puis de demander la réponse.

– Le jour se lève et la nuit s’achève, quand nous regardons un visage inconnu, un étranger et que nous voyons qu’il est notre frère. A ce moment là, le jour s’est levé et la nuit s’est achevé.

En chemin de jour, pour se voir en juillet

Le jeudi 5 juillet L’Arbre qui Parle à 19h à la Maison de l’Estuaire de Traou Nez à Plourivo 22.

Le mardi 11 juillet Tapis conteur, un conteur en balade sur tapis volant de 14h à 17h à Verneuil Sur Seine 78

Le mercredi 12 juillet Tapis conteur de 14h à 17h au Parc des Sévines à Genevilliers 95

le jeudi 13 juillet Tapis conteur de 14h à 17h à Verneuil Sur Seine 78.

Festival Dans l’Oreille du Loup  

Du 16 au 18 juillet Alpe du Grand Serre ( Oisans) 38.

Le Rire de la Tortue le 16 juillet à 20h30.

Stage Continent des Imaginaires et Récits de vie du 16 au 18 juillet

Festival du Conte de Rieux-Volvestre 31

https://www.hautegaronnetourisme.com/en/agenda/festival-du-conte-955914

Le 19 juillet à 20h30 L’Homme qui riait des fleurs

Vendredi 20 juillet à GENSAC SUR GARONNE
21h : Soirée Contes avec C. Caillaud et L. Souliman

Le samedi 21 juillet LAVELANET DE COMMINGES

16h : Le conte, outil de parole Conférence avec Ludovic Souliman Bibliothèque municipale

Le jeudi 26 juillet dans le cadre des Rendez-vous conte en Roannais

https://rendezvouscontes.wordpress.com/2018/05/16/bientot-2/

Forêt de l’Espinasse

Contes en chemins forestiers

15h L’Arbre qui parle

18h30  L’Homme qui riait des fleurs

Festival Les Nouvelles du Conte Bourdeaux Drôme

http://www.nouvellesduconte.org/fc/viewtopic.php?t=956

28 et 29 juillet Stage Le Contre en chemins Château de Poët-Célard

Mardi 31 juillet colloque Comment les contes éclairent notre monde aujourd’hui. avec Ludovic Souliman Jihad Darwiche, Massimo Schuster

Mardi 31 juillet Apéro conte

1 août Trois fois Rien Balade contée

2 août à 17h Paroles de conteurs Rencontre à la médiathèque de Bourdeaux.

D’ici là profite des joies de l’été au mieux et partout pour que le jour se lève.

Fraternellement

Ludovic Souliman

Fais vivre y est !

Bonjour en pourquoi pas de tant.

Pourquoi pas ?!

Dans la vie, il suffit parfois d’un pourquoi pas ? De cette petite question qui chatouille parfois notre esprit,  née d’un rêve d’être et d’aller hors des sentiers battue en quête de son bonheur, de ce qui fait bonne chaque heure.

C’est comme ça que je suis devenu conteur, rêveur à temps plein et à plein temps.

L’écrire en quelques lignes droites est simple mais la vie a bien plus de méandres, et la petite question nous taraude l’esprit, elle grandit, elle nous fait peur et elle nous appelle comme le rêve d’un trésor lointain que fait l’homme endormi sous son arbre.  J’y vais ou j’y vais pas…

Pourquoi pas se voir en ce mois de clarté grandissante, d’envie de lumière.

La lumière, le conte en est gorgé et éclaire qui veut bien le partager, le prendre ou le donner.

Ludo

Février, fais vivre y est

Le 1er février Paroles de Vie, lycée de saint Witz.

Le vendredi 2 février Le Rire de la Tortue à 19h à la médiathèque de Fosses (95)

Le samedi 3 février Ça peut servir aux autres. Récits, contes et musique.

Restitution des récits nés dans le cadre du projet de collectage Femmes d’ici, femmes d’ailleurs à Beaumont Sur Oise. Diffusion de 45 graines de mémoire portant 45 récits de femmes.

Les 10 et 11 février Cercle des Rêveurs, stage de conte en chemin de faire à Valenton (94)

Le 12 février Rêverie balade contée au musée Georges Pompidou à Paris

Du 14 février au 17 février Salon petite enfance Page à Page de Nangis(77)

Au Clair de la lune, spectacles contes pour scolaires et tout public tous les jours du 14 au 17 février.

Le 19 février Rêverie balade contée au musée Georges Pompidou à Paris.

Du 22 février au 18 février, résidence de création du spectacle Pourquoi pas ?!

Le 2 mars Pourquoi pas ?! Contes à usage du bonheur immédiat pour se lever de bonne heure à la médiathèque d’Erquy (22).

Au plaisir dans naître…

Ludo

Bonjour en terre de temps,

J’espère que la vie va bien pour vous.


Au bout du chemin derrière la maison, chez moi, petite orange solaire posée sur la mer en coeur, image d’un soir avant de filer dans l’ailleurs du conteur

La vie en ailleurs, en heure de temps à vivre dans l’ici des autres, dans leur chez moi. Y aller en homme semence, en homme de culture, en paysan parcourant ce vaste champ de notre humanité pour y semer la terre et parfois la creuser, pour la soigner aussi.

Petit Poucet voyageur, sur ce chemin de gens, je ramasse quelques petites pierres. Petit caillou en souvenir de temps…

Mon chemin de conteur m’a mené à Saint Jean de Luz.

Je profite de la mer entre deux contées et deux vagues de rêves et de rires. Après l’été et sa foule, le calme est revenu, sur la promenade, des badauds aux cheveux blancs. Le temps des retraités en balade. Un couple. La femme, à l’air en colère, elle agite ses mains dans l’air pour prendre l’homme à témoin. Lui, calme, l’écoute sans rien dire. J’approche et entend la femme qui vient de s’arrêter pour enraciner sa parole :

–   Ils se croient les maîtres de L’Univers mais c’est n’importe quoi ! Ils ne sont pas les maîtres de l’Univers, ils  ne sont maître de rien. Le maître de l’Univers, c’est l’Univers lui-même. L’univers, c’est le maître de tout, et c’est lui le maître de Nous.

Je m’éloigne emportant cette parole qui ricoche dans ma mémoire

Pour partager le bon temps de quelques contes, je vous donne rendez-vous

Le 2 décembre Le Roi des Bisous à la bibliothèque de la Barbacane à 10h30 à Beynes 78.

Le 2 décembre à 19h30  La Lune ment Contes de cœur à la bouche à la librairie du Tome 47 à Vitry Sur Seine 94

Le 4 décembre Rêveris à 14h, balade contée au musée Georges Pompidou de Paris

Le 5 décembre Contes en Chemins à 10h au collège Les Fontaines   à Thouarcé 49380

Le 8 décembre Même pas Peur ! à 20 h30 à la médiathèque de Chatou, à  Chatou 78400.

Le 9 décembre Rêveris ! à 15h30 à la médiathèque Anatole France à Trappes 78.

Le 10 décembre Petits Contes à usage du bonheur immédiat, bar à histoires de 10h30 à 13h à la  Médiatheque Rousselot à Guyancourt 78.

Le 11 décembre Rêveris à 10h, balade contée au musée Georges Pompidou de Paris.

Le mercredi 13 décembre Miam ! Miam ! à 15h à la Maison du Temps Libre 78 rue de Meaux à Vaujours 95.

Le jeudi 14 décembre Le Roi des Bisous à 19 et 20h à l’école des Bruyères à Sucy en Brie 94.

Le vendredi 15 décembre Le Secret de l’univers à  18h à la  Bibliothèque Jules-Verne de Pantin. 93

Le Samedi 16 décembre Miam ! Miam ! à la médiathèque de Beaumont Sur Oise.

Le lundi 18 décembre  Miam ! Miam ! à 10h et 14h à l’école du Port à Étampes 91.

Le mercredi 20 décembre Qui a Tué Minou Bonbon ? Polar burlesque à 15h au théâtre de Moret Sur Loing 77.

Le 21 décembre La Lune ment Contes de cœur à la bouche à la bilbliothèque de la Grand Motte

Le 28 décembre

Miam ! Miam ! à 15h à la médiathèque de Erquy  22430.

Bonjour, En chemin de temps et de train, de paysage qui défile, en chemin de vie et de voie, de vivre voix…

Bonjour de novembre,

Bonjour de Samain comme le nommait autrefois les Celtes, portes des journées de la période sombre, portes de l’autre monde.

Alors, en Samain et en joie de voyage entre deux terres de rêves, deux rêves de terre, le conte en bon vieux et fidèle compagnon des jours et de nuits éclaire de sa petite lanterne les chemins obscurs de la réalité.

Que mon conte soit bon comme un bon gros fruit mûr. En quête de fruits mûrs à souhaits, de paroles futiles et utiles, de rencontres avec l’autre et l’autre monde,

Je suis un arbre homme et mes histoires sont les fruits qui poussent au long de mes bras branches et qui s’en vont du bout de mes lèvres feuilles vers d’autres demains, vers d’autres demeures de mémoires humaines, vers d’autres moi, vers d’autres ils et elles, vers la vie d’après ma mort.

En Samain, savoir le où et le quand pour savoir où se revoir :

Le 3 novembre T’as Compris ! à la Fabrique à Parole à Paimpol

Le jeudi 9 novembre à 10h Rêveris, balade contée  au Centre Georges Pompidou de Paris.

Les 11 et 12 novembre Stage Art et conte et Art du Spectacle pour le Collectif Oralité Auvergne à Vittel.

Le Lundi 13 novembre à 14h Rêveris, balade contée  au Centre Georges Pompidou de Paris

Du 15 au 17 novembre

Festi’Contes Il était une Fois de  Saint Jean de Luz

Mercredi 15 novembre Même pas peur ! à 15h30 à Ascain Salle Bil Toki

Jeudi 16 novembre à 10h et 14h  Le Secret de l’Univers à l’auditorium Ravel de Saint Jean de Luz.

Atelier stage du 14 au 17 novembre Stage Le Conte en Chemins 

Du 18 au 22 novembre

Graines de mémoire, projet de collectage et d’écriture de récits de vie sur la communauté d’agglomération Tarbes/ Lourdes. Rencontres et échange et semailles de courriers Graines de mémoire.

24 novembre à 20 h Même pas peur ! à la Médiathèque Jules Verne 94360 Bry-sur-Marne

01.47.06.57.03

29 novembre à 15 h Même pas peur ! à la salle du théâtre du TRM Château de Plaisir. 78

01-30-79-63-73

Quand le conte est conté, trois pommes tombent du ciel ; une pour celui qui l’a conté, une pour celui qui l’a entendu, une pour celui qui le recontera.

 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

Bonjour,

De l’ambre à l’obre, de sept à octo, de terre en terre.

Hier, j’ai assisté à une merveille de coucher de soleil sur la mer de Bretagne où je vis désormais.

Conteur voyageur, je partage mon temps entre la banlieue parisienne et le Cap d’Erquy.

Reprise, Recommencement, Retour, Re gré et non regret, Re mord et non remord, Re j’ai et non rejet.

Nouveau tour, tour de roue, tour de temps, tour dans vie, tour de terre autour du soleil, tour de conte et tour de rêves, tout tourne et retourne vers la source, vers l’origine pour que continue l’infini rotation.

Nous, toupie de femme et d’homme, derviches enchantés, tournons dans ce monde cassé, bricolé, pollué par la parole empoisonnée.

Au bout de nos bras bouches, de nos yeux bouches, de nos oreilles, bouches, de nos coeurs bouches, des graines d’histoires s’envolent dans les airs vers la terre humaine, fertile terre d’aventures, chemins sombres et souterrain, chemins de lumière et d’air.

Ainsi, nous ressemons, nous resommes là dans l’ici faire, dans l’ici rêve, dans l’ici nous.

Le conte à la bouche comme le brin d’herbe souple à la lèvre du berger, comme le papillon à l’appel de la fleur d’automne, comme la pomme nue, mûre, prête à croquer, à s’offrir jusqu’aux pépins. Avec le désir et la curiosité de creuser la terre de nos histoires, de puiser à la source des coeurs, de sentir la chair de la langue vibrer dans l’air de nos bouches.

Pré en bulle pour se mettre en jambes d’aller coeur, là où va le coeur, les jambes vont avec envie.

Avec en Vie, pour savoir où se Revoir va savoir ?

Bien à vous et par là pour le quand et le où !

Dimanche 1er octobre  Même pas peur ! 

à 15h30 salle de la Plâtrière Festival Vitry Môme Vitry Sur Seine 94

Toutes les infos :   www.ccv-vitry.fr
01 79 61 60 80

Jeudi 5 octobre Le Rire de la Tortue

à 20h à Lyon à la MJC Confluences

lescontesdelapleinelune@mjc-confluence.fr

Festival Contes en Balade de la BDP du Tarn

Vendredi 6 octobre

Le Secret de l’Univers à 20h30 salle des fêtes de Monestiés 81

Samedi 7 octobre

Zeureux ! Petits contes à usage du bonheur immédiat

à 20h30  à Saint Pierre de Trivisy salle du foyer

Lundi 8 et mardi 9 octobre

Stage Le Continent des Imaginaires, le conte outil d’humanité pour la BDP du Tarn à Albi.

Mercredi 11 octobre

Zeureux !  à 16h30 à la médiathèque Saint Exupéry de Trappes 78

Jeudi 12 octobre

Rêveris à 10h et 14h balade contée au Centre Georges Pompidou de Paris.

Samedi 14 et dimanche 15 octobre

Stage Art du Conte et Art du Spectacle ? pour le Collectif Oralité Auvergne près de Vichy.

Lundi 16 octobre

Rêveris à 10h et 14h balade contée au Centre Georges Pompidou de Paris.

Mercredi 18 octobre

Même pas peur ! à 15h à la Bibliothèque Municipale de Fontenay le Fleury (78330)

Dimanche 22 octobre

Le Cercle des rêveurs  Stage de pratique du conte à Valenton

Rens: 0660801836

Vendredi 27 octobre

Même pas peur ! à 15h30 à Planguenoual 22

Zeureux ! apéro contes à 18h30 à Planguenoual 22

A se Voir, Revoir, Re joie !

 

Fraternellement

Ludovic Souliman

http://www.ludovicsouliman.com

On dit que l’homme descend du singe et s’il descendait du songe…

photo 2

Bonjour Juin,

 

C’est déjà nous en juin, après une fin de mai en merveille de vie de conteur,  entre le festival Bocca dé Ceu au Brésil et les Graines de Mémoire en terre de racines à Paimpol en Bretagne.

Là-bas, Benjamin 9 ans, enfants sur l’île de Bréhat m’a dit :

Sans Mémoire mon cerveau est un désert…

Alors, évidemment, on continue, à préparer la bonne terre qui accueille la parole des contes et de la vie, à coup de bêche langue, d’il était une fois, d’il y avait où il n’y avait pas, d’autrefois la terre était le ciel et les poissons volaient, de Jean le bienheureux, de Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle, de Même pas peur et de Roi des bisous. 

Continuons car l’histoire continue avec nous ou sans nous.

Les histoires continuent toujours et il nous faudra toujours les raconter, les partager sinon gare !

 

C’est avec joie que je vous offre la liste des jours où se voir et se retrouver 

 

Mercredi 1 juin Montataire dans l’Oise

A 14h Le Roi des Bisous    Médiathèque  Elsa Triolet

A 16h Anoumayé, contes du Burkina Faso    Médiathèque  Paul Eluard

 

Mardi 7 juin 

Entre Terre et Ciel, 10h et 14h, balade contée au parc Jean Jacques Rousseau à Ermenonville 60.

 

Mercredi 8 juin

Le Roi des Bisous à 15h à la médiathèque de Neuilly sur Marne 93 

 

Jeudi 9 juin 

à 14h, Centre Pompidou de Paris, Rêveris visite contée autour des expositions permanentes, on voyage par la voie des rêves entre les œuvres de Matisse à Picasso, de Nicky de Saint Phalle à Sonia Delaunay.

 

Vendredi 10 juin 

à 20h30 Ah ! Qu’il est doux ! au Cabaret D’Henri Gougaud à l’espace Léo Ferré à Ivry Sur Seine 94

 

Samedi 11 juin 

Tapis conteur à 15h pour le festival des enfants et de la famille à la salle des Fêtes de Marolles dans l’Oise  60    Tél. 03 44 87 44 59

 

Tournée Polar burlesque à Tarbes du 12 juin au 18 juin

Qui a tué Minou Bonbon ? avec Luc Devèze et Ludovic Souliman

Capharnaüm, un polar, noir, noir, noir !  Luc Devèze et Ludovic Souliman

Info au 05 

 

Mercredi 22 juin à 17h

Centre Social les Amandiers de Vigneux Sur Seine 

Attention ! à 3, une histoire commencera…

 

Jeudi 23 juin 

Centre Pompidou de Paris, Rêveris visite contée autour des expositions permanentes, on voyage par la voie des rêves entre les œuvres de Matisse à Picasso, de Nicky de Saint Phalle à Sonia Delaunay.

 

Stage Être et naître Conteur du 27 juin au 2 juillet à la Ferme de la Réthorée en Seine et Marne.

Alors, à vous voir et revoir…

Bonjour dans vie, Bonjour d’envie de bons gros fruits mûrs,

 

Dans l’assiette, une fraise sourit, parfum de fruit, je la croque  et Hummm ! trop bon !

Pourquoi les fruits sont-ils bons ?

C’est une fourmi qui m’a révélé la vérité, un jour que je croquais une fraise de jardin tout juste cueilli, posée sur mon dos le minuscule insecte m’a demandé :

–       Sais-tu pourquoi les fruits sont-ils bons ?

–       Non.

–       Pour qu’on les mange.

Pourquoi les contes sont-ils bons ?

Pour qu’on les partage comme de bons fruits bien mûrs. 

Chaque conteur est jardinier et cultive dans la terre de sa vie et de ses mémoires, les fruits de ses histoires. Il faut parfois des années et des années pour qu’un conte trouve sa maturité et sa pleine saveur de la bouche du cœur du conteur à l’oreille qui écoute.

Alors, en envie de bons fruits en mai donnez-vous la joie de la fraise et du conte.

Je vous invite à en croquer quelques uns par l’ici fleurit :

Ludovic Souliman raconte

Le 3 mai, Au temps où les poissons volaient, à 15h à Rohrbach- Lès-Bitche 

Le 6 mai Cabaret Contes en duo avec Luc Devèze à 20h à Saint Hilaire 43

Le 11 mai Rêveris au Centre Pompidou Beaubourg  Paris à 10h et 14h

Le 12 mai, Accadémie Frattelini, à 18h30, grand chapiteau, Les Oeufs de lune, conte mis en cirque avec des enfants de Saint Denis.93

Le 13 mai Rêveris au Centre Pompidou Beaubourg  Paris à 10h et 14h

Du 16 au 21 mai, Bocca Dé Ceu, la bouche du ciel, festival international de contes à Sao Paulô au Brésil.

Du 24 au 28 mai, Graines de mémoire, Paimpol. 58 récits de femmes et d’hommes nés de paroles collectées sur les rives de l’Estuaire du Trieux.

Le 28 mai, Restitution d’un projet de collectage commencé en septembre 2015 à Paimpol. 

Sans mémoire, mon cerveau est un désert à 16h à la Sirène à Paimpol 22.

 

Bons fruits et bonne vie.

 
 
Un fil d’avril sans dicton frileux, en avril aime et aime encore…
La parole tisse les fils qui mènent de l’une à soleil, de janvier à juillet, de l’âtre à l’être. De ces fils arcs en ciel, naissent des habits chaleureux, des récits de coeur, des rires d’enfants, des instants de vie sans peur et sans horreur.
Créer de la vie par la parole qui unit est peut être la plus belle façon de résister, de lutter contre l’effroi et l’arbitraire.
Avril est riche de nouveaux nids, de nouveaux chants, de nouveaux nous.
Je vous y invite avec joie.
Ludovic Souliman contera par ici en avril
 

Vendredi 1 avril Musée Branly à Paris à 10h30  Tour du monde en contes pour 3 à 6 ans

 

Le samedi 2 avril, Capharnaüm, polar noir, noir, noir !

Du polar burlesque, Ludovic Souliman, et Luc Devèze en duo chanté et déjanté. C’est pas du conte mais le rire y est bon !  à 18h  la bibliothèque d’Ormesson 94.

 

Mercredi 6 avril  Musée Branly à Paris  à 11h30  Le Secret de l’Univers Contes du Maghreb et d’Orient

 

Le jeudi 7 avril à 14h  Rêverie  balade contée au centre Pompidou de Paris

Les 8 et 9 avril Salon Page à Page de la petite enfance à Nangis 77 à l’Espace Culturel Le Roi des Bisous et autres contes et comptines en fil rouge sur les 2 journées.
Le lundi 11 avril à 14h  Rêverie, balade contée au centre Beaubourg de Paris
Le mercredi 13 avril à 16h30 à La Chapelle-Saint-Mesmin 45                      Qui a tué Minou Bonbon ? Du polar burlesque, Ludovic Souliman, et Luc Devèze en duo chanté et déjanté. C’est pas du conte mais le rire y est bon !  à l’Espace Béraire Tél. 02.38.22.30.79.
le Jeudi 14 avril à 14h  Rêverie  balade contée au centre Pompidou de Paris
Le Vendredi 15 avril à 14h30  Le Secret de l’Univers Contes du Maghreb et d’Orient
le Samedi 16 avril à 19h30 Même pas peur ! Contes pour grandir avec ses peurs à la Médiathèque François-Mitterrand  107 avenue de la république 77340 Pontault-Combault
du 26 au 28 avril Projet collectage et création spectacle Graines de mémoire Paimpol 22, en école, collège et à l'Image qui parle.

ça vente et ça flotte, janvier se déguise en mars mais il ne faut pas oublier l’entre deux mois qui vient tout fier de son exubérance. Il reste le plus petit mais est souvent le plus terrible des givrés.

Pour 2016, il prend ses aises et se hausse sur la pointe des heures pour s’allonger d’une nuit.

Dites 29, n’en déplaise au Finistère, c’est l’heureux mois de février qui nous offre un jour en cadeau, cadeau de temps, de jour où aller, de jour en plus, en curiosité, cadeau en rencontres du temps qui passe. 

En février, la fée givrée fait vriller même les peupliers

Dans ce pourquoi pas, je m’en vais conter à pas de géant, de faim de tout et d’éclats de joie.

Alors, venez, je vous souhaiterai la bienvenue fraternelle, le  Conte y est bon et chaleureux. 

photo 3

Ludovic Souliman en Février

Le mardi 2 février à 10h30, Conte de Pierre et son oie adapté d’Alexandre Dumas au musée Alexandre Dumas de Villers Cotterets

Le mercredi 3 février  Le Roi des Bisous contes de 4 à y à pas d’âge à 15h à la médiathèque Aimé Césaire de Villiers le Bel, 95

Le vendredi 5 février Toc ! Toc ! Toc ! Contes en pyjama à 19h30 la médiathèque Jean Cocteau de Massy 91.

Le samedi 6 février Le Roi des Bisous contes de 4 à y à pas d’âge  à 17h à la Bibliothèque Intercommunale d’Arnouville   Adresse : 15/17, rue Robert Schuman – 95400 – Arnouville   Tél : 01.80.38.00.93

le mercredi 10 février Le Roi des Bisous contes de 4 à y à pas d’âge à 15h à Bibliothèque intercommunale Jean Jaurès à Villiers-le-Bel 95.

 le vendredi 12 février Anoumayé accompagné du musicien Burkinabé Salia Kouyaté à 20h30 à la salle municipale de Varennes Jarcy 91

Du 14 au 15 février Stage Rires et Contes, chemin d’humour à Colmar

Le mercredi 17 février Le Roi des Bisous contes de 4 à y à pas d’âge à 15h à la Maison des jeunes et de la Culture à Sarcelles, 95.

Les 18 et 19 février à 14h Rêverie balade contée au centre Georges Pompidou (Beaubourg) de Paris

Le samedi 20 février Le Roi des Bisous contes de 4 à y à pas d’âge à 10h30 à la Bibliothèque intercommunale Elsa Triolet à Garges-lès-Gonesse, le 20 février à 10h30

 
 
 
 

Bonjour, 

An neuf, en sien, en chemin de temps, les jours s’allongent et l’année se souhaite en voeux de santé et de paix, de joie et d’amour, de réussite et de bon temps. 

Une clé de 20 et une clé de 16 pour réparer, bricoler, construire, œuvrer, fraterniser, rêver…2016, année en chantier pour Enchanter l’année

Du bien en tout pour vous, pour nous, pour tout.

Pour janvier, chaque conte semé est une goutte de lumière, un fruit partagé, une parole debout, la suit qui veut, la prend qui veut, la donne qui veut. Puis l’histoire sans nous continue son chemin de colibri.

Pour qui voeu et veut, Ludovic Souliman vous donne lieu, jour et heure, à vous le désir d’en être naître :

 Le 6 janvier Rêverie à 14h balade contée au centre Beaubourg de Paris

Le 13 janvier à 14h Rêverie balade contée au centre Beaubourg de Paris

 

Le mercredi 20 janvier Le Roi des Bisous à 15h à la médiathèque de Coulanges de Gonesse 95

 Le 22 Janvier Miam ! Miam ! Les casseroles ont la parole à 18h à Coubron à la salle municipale, Ludovic Souliman accompagné de Jean Claude et de ces drôles de perkulinaires

 Le samedi 23 janvier Zeureux ! Contes à usage du bonheur immédiat à 20h30 au château de la CMCAS de Vignieux Sur Seine 91

Le mercredi 27 janvier Le Roi des Bisous à la médiathèque Georges Sand de Gonesse

 

Le jeudi 28 janvier Rêverie balade contée au centre Beaubourg de Paris

 

Le samedi 30 janvier, Rêve Ris ! à 15h Salle La Savoie 43 rue de Paris 95240 Cormeilles-en-Parisis 

Et aussi ce mois-ci, si, si !

Les 23 et 24 janvier Stage Impro Contes Oh ! Qu’il est laid ! au château de la CMCAS de Vigneux Sur Seine 91

 

Du 12 au 22 janvier Paroles de vie, 7 journées Résidence DRAC en milieu Carcéral à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis 91

On dit qu’il faut prendre notre mal en patience et si on prenait enfin notre bien en urgence.

Ludo

Jardiniers des 4 saisons de la vie, je sème la bonne graine d’herbes folles et de fleurs sauvages, de dire rêve et de faire humain

En chaque femme, en chaque homme, anonyme, des pépites de mémoire, des contes et des récits miroirs ou chacun peut se retrouver enfin dans le grand bruit du monde et le spectacle pitoyable des petits rois aveugles et sourds.
C’est par là en chemin de dates pour se retrouvailles 
 

Bonjour,

Mois de décembre, ombres de novembre, les arbres se taisent, les télés martèlent, les portes se blindent. 
Les coeurs se ferment comme dans le conte du baobab, blessé par la férocité vorace d’une hyène sans âme.
On nous dit que nous sommes en guerre. Je ne suis pas en guerre !
Au lieu de caméra ou de vigiles, nous avons besoin d’éducateurs, d’animateurs, de femmes et d’hommes de parole, de passeurs de rêves et d’utopie, de chatouilleur d’imaginaire. 
Au fil des jours, j’ai la chance de pouvoir vivre ma passion de conteur, jardinier d’humanité. 
Où vivre et se retrouver, en paix, en folie de rire, en aimance, en décembre…
 
3 et 4 décembre à Beaumont en Lomagnes 82 
4 séances de Qui a tué Minou Bonbon ? et Caphanrnaüm Polar burlesque en duo de conteurs avec Ludovic Souliman Luc Devèze.
Festival conte de Saint Quentin en Yvelines 78
5 décembre à 19h45 à la médiathèque du Petit Canal  Au temps où les poissons volaient, Ludovic Souliman accompagné de la chanteuse musicienne Turc Hacer Gulay Torük 
7 décembre à 14h Rêveris ! visite contée au au Centre Pompidou d’arts modernes de Paris
8 décembre, à 10h30, Conte de Pierre et son oie d’Alexandre Dumas au musée Alexandre Dumas de Villers Cotterets
11 décembre à 20h Même pas Peur ! à la médiathèque Apollinare de Pontoise 95
12 décembre, à 10h30, Le Roi des Bisous à la salle des fêtes de Champagne Sur Oise, 95660 
14 décembre à 14h Rêveris ! visite contée au au Centre Pompidou d’arts modernes de Paris16 et 17 décembre, Graines de mémoire, Paroles de Tolérance à Bitche 57 Moselle
18 décembre à 20h ça va saigner ! Contes et comptine Barbare en polar à Taverny 95150
19 décembre à 16h30 Zeureux ! à la médiathèque de Franconville 95
20 décembre à 15h30 Qui a tué Minou Bonbon ? Polar burlesque en duo de conteurs avec Ludovic Souliman Luc Devèze.

Centre socio culturel de Chatillon-sur-Loire(45).

 

Bonjour Novembre en chemin faisant,

 

En réponse à la haine et à la violence, nous, pauvres humains, cultivons d’autres champs que ceux de la guerre et de la peur, du rejet et de l’ignorance.

J’ai la chance de semer une parole qui relie sans exclure

Une parole sans nom ni Majuscule

 Anonyme et vivace, elle est chevillée au cœur des peuples et entretient l’espoir d’un monde meilleur tout de suite. Le conte, sous ses guenilles ou ses dentelles, s’invite partout, de la prison au foyer pour personnes handicapées, de la médiathèque à l’école, du théâtre à la personne croisée en chemin, il s’offre en partage et éclaire le temps d’une histoire le chemin, il naît de la rencontre et la fait naître en envie d’être et en cœur de mémoire.

 

En novembre, j’ai la chance de conter par ici et par là, vient qui veut, qui peut, mais venez avec joie car vous serez bienvenue.

Ludovic Souliman vous invite

 

Mercredi 4 novembre  à 16h Le Roi des BisousMairie de Parmain, salle des mariages dans le cadre du Festival du conte en Val d’Oise  Parmain 95

 

Samedi 7 novembre à 20h30 Cabaret Contes, festival Contes Paroles semées Salons du château à Morsang Sur Orge 91 avec Ludovic Souliman et Luc Devèze, un menu d’histoires euphorizygomatisantes…

 

Lundi 9 novembre à 14h Rêverie au Centre Beaubourg à Paris Balade contée à travers les œuvres des collections permanente

 

Vendredi 13 novembre à 19h30 Zeureux ! Contes à usage du bonheur immédiat à Parmain 95 Salle Jean Sarment, allée des Peupliers

dans le cadre du Festival du conte en Val d’Oise (à partir de 10 ans) 

 

Samedi 14 novembre à 15h  Le Roi des Bisous Médiathèque de Carrières-sur-Seine 

33-35 rue des vignes blanches78420 Carrières-sur-Seine

01 39 57 58 28

 

Polar à Tarbes Théâtre jeune Public avec la FOL

Du 17 au 20 novembre 

Séances scolaires et tout public voir lien http://www.tarbes.fr/agenda/Qui-a-tue-Minou-Bonbon/7440/0

http://www.tarbes.fr/agenda/Capharnaum/7443/0

Qui a Tué Minou Bonbon ?

Capharnaüm, un polar noir, noir, noir.

 

Dimanche 22 novembre à 14h, Ça Va Saigner ! Contes Barbares avec Ludovic Souliman et Laurent Azuelos musicien au salon du livre de Colmar Parc des Expos Tente de la Parole, hall 5

 

Mercredi 25 novembre  à 15h30  Le Roi des Bisous à la Médiathèque de Sannois 95

Festival du Conte en Val d’Oise

 

 

Samedi 28 novembre à 14h Le Roi des Bisous et à 15h Même pas Peur ! à la médiathèque de Conflans Sainte Honorine Médiathèque Blaise-Cendrars 5, place Auguste-Romagné Tél : 01 34 90 38 72

 

Samedi 28 novembre à 19h30 Le Rire de la Tortue à la Médiathèque de Roissy en Brie 

On dit qu’il faut prendre notre mal en patience et si on prenait enfin notre bien en urgence.

 

Bonjour,

En mois de Révolution, la terre n’en finit pas de tourner et nous tournons avec elle, chacun avec sa force de vie et de rêve, de faire et de naître. Si j’ai la chance exrtraordinaire de vivre ma passion de passeurs d’histoires et de semeur de graines d’Humain  c’est grâce à vous qui faites partie de ces lieux nombreux où je suis passé depuis plus de douze ans. Chemin de petits cailloux qui sillonnent la France du Nord au Sud et d’Est en Ouest et jusque dans d’autres pays du monde, au Brésil ou au Burkina Faso.

En octobre, je vous invite par là pour partager un moment de conte, un moment de vie. Fraternellement. Ludovic

#e1c404;">Festival Conte en Balade organisé par la bibliothèque départementale du Tarn
renseignements : Tel : 05 63 54 26 51

Le 2 octobre, Le Rire de la Tortue.  20H30 –  PUYLAURENS, Halle aux Grains

 

Le 3 octobre, Le secret de l’Univers,   20H30 – CAHUZAC / Vère, Salle des Fêtes.

 

Stage Randonnée dans la forêt des contes les 5 et 6 octobre à la bibliothèque départementale du Tarn.

#d24726;">Le 7 octobre, Le Roi des Bisous à 16h à la Bibliothèque Honoré de Balzac  91700 Sainte Geneviève des bois  rend : 01 60 16 97 66

#ac193d;">Le 9 octobre Sortie du recueil #ac193d;">Les Escaliers ne parlent pas écrit par Ludovic Souliman à 20h à la Salle Reggiani du Tréport (76)

#ac193d;">Le 10 octobre, Même pas peur ! Salon du livre de Domont (95) à 18h30 Salle des fêtes

Renseignements 01 39 91 63 18

 
Le 12 octobre Rêveris à 10h et 14h (à confirmer) au centre d’Art Moderne de Beaubourg à Paris
#d24726;"> 
#d24726;">Les 13 et 14 octobre Le secret de l’univers au Palace de Montataire (60) 
Rens: 0344246997
 
#d24726; font-family: 'Comic Sans MS', sans-serif;">Le 16 octobre  Le Secret de l’#d24726;">univers à Sains Richaumont à 20h
#d24726;">le 17 octobre, Le Secret de l’univers à 14h à Doulan et à 16h à Lucheu
 
du 20 octobre au 24 octobre Graines de mémoire Paroles de tolérance, atelier d’écriture autours du thème de la tolérance. restitution le samedi 24 octobre à 16h à la médiathèque de Bitche.
 
Mercredi 21 octobre Au temps où les poissons volaient à la médiathèque de Bitche rens : 03 87 06 15 76
 
 
#ac193d;">Le 1er novembre Qui a tué Minou Bonbon ? Polar burlesque en duo à 16h30 à l’Espace Terre de Sel – Route de la Grande Côte – 85550 – La Barre de Monts

 

Bonjour,

Nous revoilà dans la grande spirale de la machine qui s’emballe comme chaque fin d’été.
Rentrons, dehors, il fait faim d’été et dedans, début d’eau tonne et temps à faire naître.
En temps de nouvelles nouvelles, par la parole rêvante partagée, par le conte semé, par le récit transmis. On continue, il y a tant de rêves à mettre en oeuvre en vrai.
Pour le plaisir, en pj, et en avant rire, un extrait de YUOH ! par le duo de conteurs amis onomatopisant, Jean Marc Derouen et Ludovic Souliman dans leur dernière création de contes du dire  futur.
Une bise et un sourire et à bientôt sur le chemin de septembre qui vient en dates juste dessous.
Ludovic Souliman
 
Paroles de Vie en chemin Du 7 au au 18 septembre Résidence d’artiste en milieu carcéral à la Maison d’arrêt de Fleury Mérogis.
 
Mercredi 16 septembre à 14h Le secret de l’univers, contes du Maghreb et d’Orient au Musée Branly de Paris.
 
Mercredi 23 septembre à 19h Awa et Sidiki et autres contes au Tome 47 47 Avenue Guy Môquet, 94400 Vitry-sur-Seine    tél : 09 72 41 55 39
 
Jeudi 24 septembre à 10h Rêverie Balade contée dans les collections permanentes du centre Beaubourg à Paris.
 
Vendredi 25 septembre à 20h Les Jours Zeureux !  Apéro contes à usage du bonheur immédiat à la médiathèque Boris Vian de Persan (95)  tél : 01 39 37 46 80.
 
Samedi 26 septembre à 10h30  Même Pas Peur ! à la Médiathèque de Beauchamp 95
tél: 01.39.60.73.97
 
Dimanche 27 septembre à 15h30 Le Secret de l’Univers, Contes d’orient et du Maghreb à la salle des fêtes de Marseille en Beauvaisis (60) tél : 03 44 04 56 01
 
Lundi 28 septembre à 10h et 14h Rêverie Balade contée dans les collections permanentes du centre Beaubourg à Paris.
 
Mardi 29 septembre à 19h Contes de Pas D’Ici, duo de conteurs avec Ludovic Souliman et Luc Devèze à l’Auditorium du Conservatoire Départemental de Valence (06)
 
Mercredi 30 septembre à 16h et 18h Le Mobil Barduo de conteurs avec Ludovic Souliman et Luc Devèze, un bar à histoires et à cocktails euphorizygomatisants. 
Au plaisir…

 

Le jus Y est ! et il est bon, chauds les rayons, chauds et ça donne envie, ça vit, ça donne !

ça donne envie d’histoires à rafraîchir les esprits et à bercer les corps et les coeurs…
 
Le samedi 4 juillet, Tapis Conteur au Château d’Heudicourt 27 dans le Vexin,  balade contée en parc ombragé.
 
Le mardi 7 juillet Qui a Tué Minou Bonbon ? Polar burlesque en duo avec Luc Devèze à 11h à Aulnay 93 sur la péniche Anako amarrée canal de l’Ourcq dans le cadre de Aulnay fête l’été
 
Le jeudi 9 juillet Capharnaüm !!! Polar noir noir noir ! et burlesque en duo avec Luc Devèze à 11h à Aulnay 93 sur la péniche Anako amarrée canal de l’Ourcq dans le cadre de Aulnay fête l’été.
 
Le samedi 11 juillet Mobil Bar, un bar à Histoires et cocktails pour la soif de rire, de verres et de rêves dans le Parc de la Source à Roissy en Brie de 15h à 18h.
 
Le dimanche 12 juillet, Zeureux ! Contes à usage du bonheur immédiat à Grisciff 56 dans le cadre de la fête Va y avoir du Reuz ! à 17h et 19h et 20h.
 
Les 15 et 16  juillet,  Zeureux ! et Graines de mémoire au centre CCAS de Matemale, Avenue du Lac, 66210. 
 
Les 21 et 22  juillet, Zeureux ! et Graines de mémoire au centre CCAS du Cap d’Agde Avenue de la Butte, 34309.
 
Le jeudi 23 juillet, Zeureux ! Contes sur la plage à la Grande Motte (34) à 20h30.
 
les 25 et 26 juillet Contes en Igloo, installation extérieur immobile pour voyage imaginaire en pays lointain à Aulnay Parc Robert Ballanger en pares midi, séance de 20 minutes pour groupes de 20 personnes.
 
le 1 er août  à Clans pour La nuit des contes de avec Ludovic Souliman, Gilles Bizouerne, Myriam Péllicane, Fiona Mac Leod, Thérèse Canet et Eric Frèrejacques. 
18h spectacle jeune public gratuit avec tous les conteurs de la nuit. A 21h début des scènes de conte jusqu’à pas d’heure……
 
Festival du conte de Bourdeaux  26 Drôme
Jeudi 6 août à 19h (à la ferme des Magnats à Bourdeaux) : Capharnaüm !!! Polar noir et burlesque. Ludovic Souliman et Luc Devèze
 
Samedi 8 août à 17h30 : Même pas peur ! Ludovic Souliman.
 
On dit qu’il faut prendre notre mal en patience et si on prenait notre bien en urgence…
Ludovic Souliman

 

Dire le mois de Mai sans but English mais dans le but de plaisir à se Retrouver, Rencontrer, Raconter.
Ah Mai Oui !
Sans car ni ni mais Mai car c’est là Où se voir
Or comme la parole l’est
Conjonction d’être et d’envie où goûter la saveur des fruits à écorce de bavardage, à chair de saveur et à noyau ou graines de bon Sens et de Bons sens
Être l’enfant de l’instant présent  Cueillir les fruits du passé
Goûter le jour à la source de la parole vivifiante des contes là et là dans l’où se voir.
Chaque jour est gorgé de vie, chaque gorgée de jour, chaque gorgée de vie vient du goût que nous en avons.
Fraternellement.
Ludovic Souliman
Mercredi 13 mai à 15h
Le roi des bisous Mediathèque de Kaysesberg en Alsace
Vendredi 15 mai  4 séances dans l’après midifoire Eco Bio de Colmar en Alsace
La Vie est Belle ! Tapis Conteur
 www.foireecobioalsace.fr
 
Samedi 16 mai dans le cadre de la nuit des musées au musée Branly e Paris à partir de 18h30 Contes d’Orient et du Maghreb 
Mercredi 20 mai à 10h30 au musée Branly à Paris
Le Secret de l’Univers contes du Maghreb et d’orient
Samedi 23 mai 
Qui a tué Minou Bonbon ? Polar burlesque à Sorgues
Vendredi 29 mai à 19h au centre Camille Claudel de Saint Gratien 95
Je suis totalement d’ici  Graines de mémoire des Raguenets
Après plusieurs mois de partage, de rencontres et de d’écoute…
Restitution du projet de collectage de paroles sur le quartier des Raguenets de Saint Gratien
Rencontre spectacle avec participation des habitants
Récits de vie, danse, contes, voyage au cœur de la mémoire d’un quartier, au cœur des femmes et des hommes qui en sont l’âme vivante.

Moi, je suis complètement Gratiennoise. Je suis née ici avec mon frère et ma soeur. 

On a tous vécu au 15 rue Marcel Lecat.  Les Raguenets, c’est là où j’ai grandi. 

Ici, c’est pas que des briques et du béton, c’est une histoire, c’est des choses vécues, c’est des souvenirs, des bons moments, des moments joyeux et des moments douloureux…

Louisa.

 

Bonjour Marsien, marsienne

comme on dit Mars en grains, Conte en chemin

 Dans le fil des mois, je sème mes graines de rendez-vous, entre hier et demain de l’humain à l’humain

Graines de contes et graines de mémoire, 

Hier en Bretagne avec Zeureux ! Petits contes à usage du bonheur immédiat et là, dans les jours qui sourient et la terre qui se réchauffe, camélias et mimosas sont déjà en fleurs, les grenouille sortent de leur hibernation, le printemps est en avance et le conte toujours à l’heure. 

Ludovic Souliman vous donne envie de rendez-vous

 

Vendredi 6 mars Le Secret de l’Univers contes du Maghreb et d’Orient au musée Branly de Paris à 13h

 

Samedi 7 mars Le Roi des Bisous contes pour petits dés 3 ans à la médiathèque de Fleury-Mérogis 91

 

Mercredi 11 mars ABC’est pour rire Poésie burlesque à la maison Gérard Philipe de Villejuif 94

 

Vendredi 13 mars à 13h et 14h30 Le Secret de l’Univers contes du Maghreb et d’Orient au musée Branly de Paris.

 

samedi 14 mars à 15h Le Secret de l’Univers contes du Maghreb et d’Orient au musée Branly de Paris.

 

Dimanche 15 mars à 15h  Le Rire poétique au centre culturel de Vitry Sur Seine 94

 

Mardi 17 mars et jeudi 19 mars Les Jours Zeureux Contes servis à table Paris

 

Mercredi 18 mars à 15h ABC’est pour rire au centre culturel de Vitry Sur Seine 94

 

Samedi 21 mars à 20h30 Zeureux ! Petits contes à usage du bonheur immédiat salle du centre culturel de Plessis Paté 91

 

Mercredi 25 mars Le Secret de l’Univers contes du Maghreb et d’Orient au musée Branly de Paris à 16h

 

Vendredi 27 mars Qui a tué Minou Bonbon ? Polar burlesque en duo à 16h30 à la médiathèque de Belpech 11420

 

Samedi 28 mars Le Rire de la tortue à la médiathèque de Bram à 17h

11150 BRAM     04.68.76.50.07

 

Festival Jeune public pour scolaires de Tarbes organisé par la FOL  

http://www.tarbes-tourisme.fr/sites/default/files/plaquette_fol.pdf

Au temps où les Poissons volaient Primaires

Mardi 31 mars à 10h et 14h30

Jeudi 2 avril à 10h et 14h30

Le Rire de la Tortue Collège

Vendredi 3 avril à 10h et 14h30 

 

 

Bonjour à vous, rencontré en chemin de conte et de vie,

Hier dans l’année dernière, le jour se lève, et l’homme debout fixe l’horizon du temps. Nuage en point d’inerrogation.

Se mouvoir ? Se Vouloir ? Avoir ? Se Voir ? Se Savoir ?

Dans l’où du temps qui vient, dans l’espoir sans cesse du sang qui parle gorgé d’émoi et du cœur qui bat. 

Pour cette année nouvelle :

Vouloir être là, 

Vouloir être soi

Savoir n’être rien sans l’autre

Se voir dans la rosée du matin

Se mouvoir dans l’aube et sous la lune avec l’œil de l’éléphant qui porte en lui la mémoire ancienne et qui sait voir chaque chose comme si c’était la première fois et qui sait voir chaque chose comme si c’était la dernière fois.

Dans cette intensité des sens être et faire, naître et faire naître.

Avoir l’œil de l’éléphant…

 Bien à vous.

Fraternellement

Ludovic Souliman

Dans l’où se voir en janvier, fil de dates pour ne pas se perdre de vue

 

Mercredi 7 janvier à 10h30  Musée Branly à Paris Le Secret de l’Univers contes du Maghreb

 

Vendredi 9 janvier Musée Branly à Paris 

à 11h30  Tour du monde en Contes 3 à 6 ans.

à 14h et 15h30 Le Secret de l’Univers contes du Maghreb

 

Lundi 12 janvier Musée Beaubourg à Paris

Rêveris balade contée à 10h et 14h

 

Projet Collectage au Tréport  Paroles de mer du 15 janvier au 20 janvier

 

Mercredi 21 janvier 

Médiathèque Luxembourg de Meaux 77  à 15h  Rêveris !

 

Lundi 26 janvier Musée Beaubourg à Paris

Rêveris balade contée à 10h et 14h

 

Alors Raconte Festival Lot et Garonne

Jeudi 29 janvier à l’Honor de Cos à 20h30 Birguita

Vendredi 30 janvier à Albias à 20h30 Le Secret de l’Univers 

Samedi 31 janvier à Septfonds 20h30  Le Rire de la Tortue

 

DSC_0610